Invictus L’Ode au Combat

Article : Invictus L’Ode au Combat
Étiquettes
23 août 2016

Invictus L’Ode au Combat

« Dans les ténèbres qui m’enserrent

Noir comme un puit où l’on se noie,

Je rends grâce aux dieux, quels qu’ils soient,

Pour mon âme invincible et fier

Dans de cruelles circonstances, je n’ai ni gémi ni pleuré

Meurtrit par cette existence, je suis debout, bien que blessé

En ce lieu de colère et de pleurs, ce profile l’ombre de la mort

Je ne sais ce que me réserve le sort

Mais je suis et je resterai sans peur

Aussi étroit soit le chemin,

Nombreux les châtiments infâmes,

Je suis le maître de mon destin,

Je suis le capitaine de mon âme »

 

Quand William Ernest Henley ( 1843-1903), écrivait ce poème, il n’eût pas besoin d’un éclair de génie ou d’une soudaine inspiration pour le faire. William Ernest Henley a écrit Invictus, alors qu’il était couché sur un lit d’hôpital souffrant dans sa chair.

Sa description de la souffrance dans ce poème montre trois aspects, d’une part il montre comment il subit la souffrance, ensuite il nous montre comment il décide de défier celle-ci et enfin il révèle qu’il sera le grand vainqueur de ce combat d’endurance. Ce poème magnifique j’ai essayé de l’interpréter humblement à ma façon et voilà ce qui en découle :

 

« Submerger de coups, ma face côtoie celle du sol,

Couché je subis une pression indescriptible comme si le poids du monde réside sur mon frêle dos

J’attends le coup de grâce mais il n’arrive pas car j’en redemande encore et encore

Mon corps ne fait plus qu’un avec la douleur

Millimètres après millimètres, centimètres après centimètres je me relève

Cette pression qui me faisait tant souffrir je la porte désormais sur mes épaules tel un trophée

Au début cette souffrance m’aveuglait

Mais maintenant je la regarde droit dans les yeux »

 

Ce poème est une essence, une essence dont les senteurs nous permettent d’affronter la vie et je vous invite à ouvrir tous vos sens à cette essence.

Sans doute, quand William Ernest Henley écrivait ces vers il n’imaginait pas que tant de personnes s’y identifieraient.

En effet, de personnalités comme Nelson Mandela à des Étudiants de l’université de Bobo Dioulasso, tous ceux sont nourris de ce poème pour affronter certaines difficultés. Si nous prenons le cas du père de la nation arc-en-ciel, Invictus, a été un moyen pour lui de ne pas abandonner son combat lorsque il était enfermé dans les geôles froides et obscures de Robben Island. Plus tard, il avouera ceci :

 

Invictus a été pour moi, bien plus qu’un poème ça a été une interprétation directe de ma vie. Invictus a été l’arme qui m’a permis de vaincre la peur, la haine et la vengeance. Quand je sentais que mes forces m’abandonnaient je le récitais dans ma tête. Quand je rejoindrai monsieur Henley je le remercierai et je demanderais à ce que on lui attribue un prix Nobel spécial . Respect  Madiba

Invictus nous démontre que nous passerons par des moments difficiles, la vie nous cognera vraiment fort et nous nous retrouverons un nombre incalculable de fois à terre.

Cependant nous ne devrions jamais abandonner car tôt ou tard l’on se relèvera, tout est une question de persévérance. Invictus est une invitation au combat, une vraie source de motivation pour affronter ce monde car il n’est pas fait que de levés de soleils et d’arc-en-ciel, c’est un endroit impitoyable et peu importe notre force il nous mettra à genoux et nous y gardera si nous nous laissons faire, aucun de nous ne frappera plus fort que la vie et ce poème nous le rappelle.

William Ernest Henley a ainsi, à travers Invictus fait le portrait du parcours tumultueux qui nous attend tous, aussi il nous a donné les outils nécessaires pour arpenter ce chemin et nous fait clairement comprendre que la souffrance est temporaire, elle peut durer une minute, une heure, ou un jour ou même une année mais à un moment donné, elle va disparaître et quelque chose de différent viendra la remplacer, mais elle durera pour toujours si nous abandonnons.

 

 

Partagez

Commentaires